La France à la lessiveuse toponymique

Roger Brunet, Nouveaux territoires

Les nerfs des habitants de la bourgade autrichienne nommée Fucking ont lâché, lorsque les réseaux sociaux ont dévoilé l’existence de ce village, rebaptisé depuis quelques mois Fugging. Un cas d’école ? Pas tout à fait. Mais une nouvelle vague toponymique submerge la France depuis quelques années. Sans grand dommage ? Avis de Roger Brunet, diariste de la France intime.

Lire la suite

Troubles dans l’Amazon

Amazone

La toponymie mondiale se déplace des fleuves, des montagnes, des villes et des provinces vers d’autres mondes. Le plus puissant des fleuves, l’Amazone, est devenue ainsi la référence d’une très puissante entreprise de 500 000 employés, 200 millions de membres Prime et plus de 50 milliards de dollars de chiffres d’affaires en 2020.

Lire la suite

Les motards, ces hordes barbares (géographie du bruit)

Il faut lire Paul Ardenne qui déclare sa flamme à sa moto : « Ma moto est mon corps, je suis le sien, nous nous comprenons. Nous endurons ensemble et devenons solidaires, amis, amants. » On peut se demander ce qu’il endure et s’il sait ce qu’il fait endurer aux autres par le bruit. Petite enquête sur nos espaces sonores déchirés par les motards.

Lire la suite

Ils habitent des tours (en Asie)

Tanji

Mais comment font-ils ? Depuis l’Europe, ces milliers de tours d’habitations qui garnissent l’horizon de toutes les grandes villes d’Asie sont une énigme. Comment habiter dans ce qu’on appelle ici des « cages à lapin » ? Petite exploration géographique de l’espace domestique en Corée du Sud.

Lire la suite

Peuples souriants, peuples grognons

Vigée Lebrun
Louise Elisabeth Vigée Lebrun (1755-1842), Autoportrait

On avait posé un soir au Café géo l’hypothèse qu’il y avait une géographie du rire. Les Islandais rient-ils autant que les Siciliens ou les Chinois ? Les Japonais ont-ils besoin de saké pour rire autant que les Taïwanais avec le thé vert ? Un historien anglais tente une géohistoire culturelle du rire et du sourire.

Lire la suite

La Nature est un grand Tout

Audubon
Buse à épaulettes (c) Audubon

La nature est une idée vieille comme le monde. Plantes, animaux, rochers furent longtemps associés aux humains par de multiples liens qui se sont distendus en Europe à partir du 17e siècle. Mais deux cents ans plus tard, trois esprits aux immenses talents renouent avec cette idée du grand Tout que la crise du Covid a rappelé avec fracas. Trois redécouvertes par l’éditeur inspiré de Michel Serres.

Lire la suite