Penser notre extinction

Les origines du monde (Orsay)Le musée d’Orsay affiche une exposition invisible pour cause de Covid, « Les origines du monde. L’invention de la nature au XIXe siècle ». Comment la crise actuelle déroge au temps cyclique et nous plonge dans le temps de la nature ? Si nous sommes entrés dans l’anthropocène, comment transposer les leçons de la géologie à la biologie ? Et penser un cataclysme lent ?

Lire la suite

«Sans l’astronomie, l’homme ignore la place qu’il occupe» (Aristote)

Nous faisons toujours la géographie du monde le jour. Mais la nuit ? fut le premier à se demander le géographe-poète Luc Bureau. Pour un autre Luc (racine du mot « lux », lumière), Gwiazdzinski, la nuit est la « dernière frontière de la ville ». Pan sur le bec, semble lui lancer Samuel Challéat qui veut « sauver la nuit ».

Lire la suite

Regard spatial sur la collapsologie

Apparu il y a quelques années, le terme collapsologie s’est imposé dans l’opinion publique et dans les champs médiatique et académique en ces temps d’incertitudes. L’occasion de se pencher sur ce terme et sur sa pertinence, en particulier du point de vue de la discipline qui nous est chère, la géographie. Lire la suite

Le coronavirus : aux limites de l’économie capitaliste

La Chauve-souris et le capitalÉcrit au printemps dernier, La Chauve-souris et le capital (La Fabrique) propose une réflexion à chaud sur la pandémie de Covid-19 et sa gestion par les gouvernements occidentaux. Andreas Malm y examine les causes profondes de la résurgence de maladies infectieuses et la responsabilité de notre modèle économique.

Lire la suite

Les riches mangent dans la main des pauvres

Cinq usines, bientôt huit, qui vont affamer les Sénégalais privés de leurs ressources halieutiques. Le combat d’une association suivie par CCFD-Terre solidaire pour tenter de freiner la surpêche côtière à l’origine, notamment, du drame des migrations récentes vers les Canaries.

Lire la suite

Le Doubs traînera-t-il l’État et les politiques au tribunal?

Être la rivièreEn 2017, le Parlement néozélandais reconnaît le Whanganui, un fleuve local, comme personne vivante et indivisible. Il devient un acteur du droit et il entre dans les relations humaines. Est-il possible d’imaginer que le Doubs pollué notamment par l’agriculture puisse demander des comptes? Éléments de réponse avec Être la rivière, de Sacha Bourgeois-Gironde. Lire la suite

Jamais sans mon SUV

Longtemps habitué aux autoroutes urbaines nord-américaines, le SUV (Sport utility vehicle) commence à investir le paysage des villes européennes. Un succès en contradiction avec les préoccupations écologiques du moment et avec un usage rationnel des espaces urbains.

Lire la suite