« Notre relation perverse aux espèces vivantes »

Monocultures de l'esprit

Cette expression d’Emanuele Coccia invite à passer de l’écologie punitive à une « érotique planétaire ». Mais elle nous renvoie à ce que Vandana Shiva appelle les « monocultures de l’esprit », donnant à comprendre cette « perversité ». (Gilles Fumey)

Lire la suite

Quand l’extrême-droite se met au vert

Écofascismes

S’intéresse-t-on suffisamment aux appropriations de la question écologique par la droite de la droite ? Convaincu du contraire, le chercheur Antoine Dubiau examine, dans Écofascismes, les liens plus ou moins opportunistes entre les idéologies fascisantes et la préservation des écosystèmes. (Manouk Borzakian)

Lire la suite

Les Français aiment la météo

Traverser la Loire à pied (entre Varades et St-Florent-le-Vieil), voir fondre la mer de Glace de trois mètres, le lac de Serre-Ponçon asséché de douze mètres : tels sont les faits, entre mille, de l’été 2022. « La norme en 2050 » pour l’agroclimatologue Serge Zaka. De quoi se passionner pour la météo ? (Gilles Fumey)

Lire la suite

Comment nous traitons les animaux

Donna Haraway

Avec plus de 22 millions de chiens et de chats en France et près de 60 millions de poissons, volatiles, équidés, rongeurs… (Kantar), où est la frontière entre animaux et humains ? Une frontière qui serait géopolitique, si l’on suit Donna Haraway, pour une industrie mondiale capitalistique exploitant les animaux – et le vivant – dont les États-Unis ont été les initiateurs. (Gilles Fumey)

Lire la suite

Les routiers sont sympas

Routiers

Sans eux, pas de supermarchés, pas de stations-service, pas de commerce en ligne, pas de pharmacies, pas de marchés agricoles, pas de zonings commerciaux, pas d’usines, pas de magasins de matériaux. Eux, ce sont les routiers, des travailleurs à la fois au centre de notre société de consommation et dans l’ombre de notre quotidien. (Renaud Duterme)

Lire la suite

Villages morts, villes vivantes

Printemps silencieux

Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)

Lire la suite

Chicago 1995, un avant-goût de l’avenir

Chicago, canicule été 1995

Été 1995, la ville de Chicago subit une vague de chaleur inédite qui fera des centaines des victimes. Au-delà du phénomène climatique, les causes de cette catastrophe sont avant tout sociales, tels que la ségrégation spatiale, l’incapacité des pouvoirs publics à faire face à ce genre de situation ou encore le traitement médiatique de l’évènement. (Renaud Duterme)

Lire la suite

Avec l’alcool, un monde qui cogne

Alcool mon amour

Pour celles et ceux qui sont addicts à l’alcool, comment est le monde extérieur ? Quelle est leur géographie ? Difficile de résumer chaque confrontation qui est, par définition, personnelle. Mais la muraille de la publicité est très haute. Est-on sûr qu’il n’y a rien à faire ? (Gilles Fumey)

Lire la suite