Stop aux dégâts environnementaux du tabac

paysans.fr

Avec 8 millions de morts par an dont un million dû au tabagisme passif, le tabac menace aussi l’environnement. C’est Michael Bloomberg, ancien maire de New York qui le martèle avec l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et STOP (Stopping Tobacco Organizations and Products). (Gilles Fumey)

Certaines industries toxiques pour les individus et pour la planète continuent à faire des dégâts « sans que les politiques comme le public » y consacrent l’attention qu’elles méritent. Rüdiger Krech, directeur du département Promotion de la santé à l’OMS, tire la sonnette d’alarme encore une fois.

Un des déchets les plus importants au monde

Quelques 6 000 milliards de cigarettes empoisonnent les poumons de plus d’un milliard de personnes qui fument encore dans le monde en 2022. Et avec une empreinte écologique qui vient d’être calculée à l’échelle mondiale : avec 4 500 milliards de mégots jetés tous les ans, c’est l’un des déchets les plus importants sur la planète. Pour l’OMS, on en retrouve des traces dans 70% des oiseaux et 30% des tortues. En Méditerranée, sur les littoraux, 40% des déchets ramassés sont des mégots dont une part des composants sont toxiques pour les animaux et les plantes.

En outre, la culture du tabac est énergivore, notamment par les engrais de synthèse dont elle a besoin. Elle consomme aussi 22 milliards de tonnes d’eau potable. Pour l’OMS, les 32 millions de tonnes de cigarettes et tabac produits chaque année seraient à l’origine de près de 84 millions de tonnes équivalent CO2. Elles seraient responsables de 5% du déboisement mondial car près de la totalité des cultures sont concentrées dans les pays en développement où les terres arables sont déjà limitées et insuffisantes pour nourrir les populations locales.

L’industrie du tabac fabrique aussi des plastiques, des batteries, a besoin de métaux pour les e-cigarettes ou le tabac « chauffé ». Pour Andy Rowel, chercheur à l’université de Bath, partenaire de STOP, il y a « beaucoup de greenwashing » de la part des entreprises qui incitent à passer aux cigarettes électroniques.

Philip Morris International s’est vue attribuer un triple A pour ses actions pour le climat, la gestion des forêts et de l’eau. Mais l’OMS et STOP expliquent que l’impact environnemental du tabac est « intentionnellement minimisé ».

Méfaits de la culture du tabac

Le 31 mai 2022 est la journée mondiale sans tabac. Vite des mesures politiques (interdictions multiples) et des campagnes de sensibilisation auprès des jeunes !


Pour nous suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/geographiesenmouvement/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s