(Locarno 2019) La bistrotière du désert

143 rue du désertPour son deuxième long métrage, Hassen Farhani a posé sa caméra dans un café perdu en plein Sahara. Dans 143 rue du désert, il filme le quotidien de la tenancière Malika et, à travers les discussions entre clients et l’évolution du paysage alentour, prend le pouls de la société algérienne. Lire la suite

(Locarno 2019) À l’abri du monde

L'Île aux oiseaux

Près de Genève, un centre ornithologique recueille et soigne des oiseaux. Maya Kosa et Sergio Da Costa ont filmé le quotidien de ce lieu protégé du monde. Entre fiction et documentaire, L’Île aux oiseaux offre une variation délicate sur les thèmes de l’hospitalité et de l’aide aux plus fragiles.

Lire la suite

(Locarno 2019) Le monde est un négrier

West Indies ou les Nègres marrons de la liberté

L’édition 2019 du festival de Locarno propose un panorama du cinéma « noir » à travers la rétrospective « Black Light ». On y trouve des perles rares, dont le fascinant West Indies, de Med Hondo, qui retrace l’histoire de la colonisation des Antilles françaises.

Lire la suite

(Locarno 2019) ‘Maternal’, le ventre et le couvent

Maternal

Pour certains enfants, l’entrée dans le monde se fait hors d’une famille, dans un univers un peu chaotique. Des institutions, telle le Hogar à Buenos Aires, tentent d’organiser une vie un peu tranquille pour le démarrage dans la vie. Des mères adolescentes y sont accueillies dans un lieu tenu par des religieuses italiennes qui les accompagnent jusqu’à leur autonomie.

Lire la suite